Pour ne plus être importuné par des publicités intempestives, actualisez la page lors de votre première visite.

vendredi 14 septembre 2012

Le bouturage du grand sedum, une technique simple, rapide et efficace


Remarquables  par leurs grandes inflorescences plates rouges ou roses, les grands sedums (sedum spectabile) sont des vivaces très robustes qui sont incontournables pour fleurir l'automne. Même en sol aride ou pauvre ils sont superbes et ne demandent aucun soin. Ils comptent aussi parmi les vivaces les plus faciles à bouturer. Septembre est la période idéale pour les mutliplier de cette façon. Les boutures réalisées il y a quelques jours me permettront de remplacer des vivaces qui souffrent vraiment trop de la sécheresse dans le grand massif exposé plein Sud.

Il suffit de prélever des tronçons de tige non fleuries (pour ne pas dégarnir la plante, car les tiges fleuries reprennent aussi !) de 15 à 20 cm de long . Elles sont souvent situées à la base ou à l'intérieur de la touffe. Aussi incroyable que cela paraisse, il m'a fallu faire tremper les tiges dans l'eau car leur extrémité inférieure montrait des signes de déshydratation. Un comble pour une plante succulente mais cette sécheresse implacable qui n'en finit pas n'empêche absolument pas mes sedums de fleurir.


Je ne conserve qu'une ou deux paires de feuilles au sommet. Je pique les boutures en laissant quelques centimètres entre chacune dans un pot rempli de terre de jardin légère maintenue modérément humide. Elles passent tout l'hiver dehors sans aucune protection et ne souffrent ni du gel ni de la neige. Les tiges disparaissent en hiver mais dès la fin février ou le début mars des rosettes de feuilles sortent de terre. La mise en place peut se faire dès l'automne suivant. Le taux de reprise est maximal, il est donc superflu d'utiliser de l'hormone de bouturage.



Comme on le voit, les boutures âgées de deux ans que j'ai plantées au pied  du rosier 'Golden Showers' sont belles.



Quand le bouturage est aussi facile, le plaisir est total.

© Ma Planète Jardin, 09/2012

3 commentaires:

  1. Jamais essayé. Je me lance dès cet après-midi car à te lire, cela semble très simple.

    RépondreSupprimer
  2. Malheureusement je n'y pense qu'au printemps quand je les vois dans le jardin de mon voisin.pas de voiture possible en mai ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous pouvez toujours tenter l'expérience mais la meilleure période est malgré tout septembre-octobre, les boutures reprennent alors très facilement.

      Supprimer