Pour ne plus être importuné par des publicités intempestives, actualisez la page lors de votre première visite.

mercredi 9 juillet 2014

Recylage des déchets de taille


Voilà maintenant plusieurs semaines, j'ai entrepris de tailler des gros arbustes et même des arbres que j'avais abandonnés à eux-mêmes pendant trop longtemps. Je me doutais certes que la tâche serait énorme et j'avais prévu d'étaler les travaux sur plusieurs mois. Ce que je n'avais pas anticipé en revanche, c'est le volume important des déchets que la taille générerait, en fait plusieurs mètres cubes. J'ai pour principe de ne jamais laisser se perdre aucun matériau végétal lorsque c'est possible et j'ai trouvé un moyen assez simple pour recycler au potager et au jardin d'ornement la quasi totalité des déchets de taille.


Les branches en feuilles assez fines et tendres sont broyées et ce paillis est épandu au pied des vivaces, des arbustes nouvellement installés, des rosiers remontants qui apprécient et il protège aussi la jeune haie de persistants créée en juin dernier. Grâce à cette couverture protectrice, les jeunes sujets ont poussé en se contentant de la pluie, une vraie performance dans une terre maigre et très filtrante comme la mienne.


Pour les grosses branches du chêne vert, il fallait trouver autre chose, impossible en effet de les broyer. Le plus simple était de les recouper à deux mètres de long et de les utiliser pour ramer les haricots grimpants. Une cinquantaine de perches stables et solides  de 10 cm de diamètre soutiennent deux rangs de haricots phénomènes.


L'aspect est plutôt naturel et rustique même si j'ai dû finir la structure avec quelques fers à bétons et des tuteurs en plastique ou en bambou et attacher le tout avec du raphia synthétique, plus résistant que le raphia naturel et plus facile à utiliser. Les branchages restants, trop gros, trop minces ou difformes devront être portés à la déchetterie mais ils ne représentent que 10 à 15 % environ du total. 


Bientôt, les lauriers palmes qui se trouvent au fond du jardin subiront eux aussi une taille importante et il y aura là encore matière à recycler sous une forme ou sous une autre, un aspect du jardinage qui ne cesse de m'intéresser.

© Ma Planète Jardin, 07/2014

Aucun commentaire:

Publier un commentaire