Pour ne plus être importuné par des publicités intempestives, actualisez la page lors de votre première visite.

jeudi 25 septembre 2014

Lantana sellowiana, un arbuste à port rampant très florifère


Ce lantana à la forme bien différente des autres représentants du genre qui sont des arbustes au port érigé se fait particulièrement remarquer depuis plusieurs semaines dans mon jardin exotique. Jamais depuis son installation il y a 6 ou 7 ans il ne m'a offert une floraison aussi généreuse. Son feuillage et ses fins rameaux disparaissent presque sous un tapis de fleurs à l'extraordinaire couleur mauve. Pourtant, l'été fut médiocre et les périodes chaudes qui sont nécessaires à sa floraison assez brèves. Il a certainement apprécié le temps estival des trois premières semaines de septembre. D'autres plantes exotiques du jardin réagissent exactement comme lui et fleurissent beaucoup.


Dans mon jardin, ce lantana originaire d'Amérique du Sud,qui peut aussi former des touffes arrondies d'un certain diamètre, a un port franchement tapissant. Il ne dépasse pas 30cm de haut sur 50cm de large mais il s'étend sur une longueur de 1m environ. Ses rameaux un peu sarmenteux portent de petites feuilles gaufrées aux bords dentés qui exhalent comme tous les lantanas une odeur aromatique que je trouve peu agréable. Le principal atout de ce lantana est sa longue période de floraison qui est plus abondante que celles des lantanas camara. De Juin à novembre, de petites fleurs tubulaires violet clair à centre blanc qui sont groupées en ombelles de 3 à 5m de diamètre s'épanouissent sans interruption. 



Même s'il préfère les terres légères et fertiles, le lantana sellowiana accepte toutes les sols pourvu qu'ils soient bien drainés et aime les expositions ensoleillées. Contrairement au lantana camara, il résiste parfaitement aux longues périodes de sécheresse et tolère les embruns. Il ne réclame aucun entretien, si ce n'est la suppression des rameaux secs en fin d'hiver et la suppression des fleurs fanées en saison pour prolonger la floraison. Cette opération, parfois malaisée en raison de l'enchevêtrement des branches, doit se faire avec une paire de ciseaux car les rameaux sont vraiment très fins.


Moins frileux que les autres lantanas, il résiste jusqu'à  -8° voire -10° s'il est protégé et si le sol ne retient pas trop l'eau. Pour ma part je prends soin de pailler son pied avec des feuilles mortes et de le recouvrir d'un voile d'hivernage, bien souvent il est encore en fleurs lorsque je le couvre à la mi-novembre.Ainsi protégé, il passe sans encombre les périodes de gels assez fort (-10 ou -12° sur une courte période) qui peuvent survenir dans ce jardin au climat assez doux par ailleurs. Très robuste chez moi, il  n'est jamais malade ni attaqué par les parasites.


Tout comme lui, le solanum arbustif, les brugmansias,  les alstroemerias et le cassia corymbosa (que je laisserai sans doute en terre cette année)  se montrent très florifères en ce début d'automne.


© Ma Planète Jardin, 09/2014

2 commentaires:

  1. bonjour ou se procurer ces lantana au meilleur prix merci

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,

    Vous devriez facilement en trouver à un prix modique au rayon plantes méditerranéennes des jardineries.

    RépondreSupprimer