Pour ne plus être importuné par des publicités intempestives, actualisez la page lors de votre première visite.

mercredi 9 février 2011

Des fleurs mellifères en hiver


C'est un fait, les abeilles sont en danger (30 à 40% des ruches seraient anéanties en Europe), non pas en ville où les ruches se portent plutôt bien et où l'on récolte un excellent miel mais à la campagne, à cause des insecticides utilisés en grande quantité pour détruire les ravageurs des plantes cultivées, des parasites (comme les varroas) et de la raréfaction des espèces végétales nécessaires à leur survie. Leur action pollinisatrice est pourtant essentielle à l'agriculture et donc à notre subsistance. Face à cette hécatombe, il est réconfortant qu'un modeste jardin permette à ces précieux auxiliaires de survivre en hiver. Mon jardin est exempt de pesticides et d'insecticides depuis de longues années et la présence des abeilles (mais aussi des bourdons et des syrphes à la belle saison) est un peu une récompense.

Depuis deux ou trois jours, le temps doux et ensoleillé a réveillé les abeilles et elles se mettent à butiner avec frénésie les plantes fleuries du jardin. Ces végétaux dont les fleurs s'épanouissent entre novembre et avril sont tous très faciles à cultiver dans la plupart des régions de France et leurs fleurs, parfumées ou pas, sont riches en pollen. Après observation, voici celles qui sont le plus visitées par les abeilles en hiver. Cela confirme que la vie renaît peu à peu au jardin et que les beaux jours ne sont plus si loin à présent.

La rose de Noël, bien épanouie, et les hellébores d'Orient qui seront à leur apogée en mars.



Le chèvrefeuille d'hiver, qui commence à fleurir (son parfum sucré et puissant est sensible même pour nous à plusieurs mètres à la ronde) semble leur source préférée de nectar. Un vrai bonheur de les voir s'activer en si grand nombre.



La viorne de Bodnant




Les bruyères d'hiver



Curieusement, elles dédaignent les fleurs pourtant parfumées du chimonanthe et celles du jasmin d'hiver. Je reconnais avoir plantés tous ces végétaux d'abord pour leur beauté et pour égayer le jardin en hiver mais maintenant je me réjouis que cela favorise la présence des abeilles, un geste modeste mais à la portée de tous les jardiniers.

© Ma Planète Jardin, 02/2011

4 commentaires:

  1. Pour l'instant, je n'ai pas encore vu d'abeilles mais à la vue de ton jardin et de ses floraisons, je comprends qu'elles soient attirer.. Ton viburnum est une splendeur et je rêve de voir mes hellebores d'orient fleurir.. Pour l'instant, aucun signe... Mais comme tu l'écris, ce ne sera pas avant mars..
    Bises
    sophie

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour JPA...En accord avec vous surtout que les abeilles comptent beaucoup pour le jardin et l'homme. Leur disparition serait une catastrophe. Admiration pour vos hellebores. Le seul reproche c'est leur floraison est un peu trop précoce pour pouvoir les admirer dans une région froide.En ce moment c'est idéal je suis au jardin l'aprés-midi mais normalement à cette époque le froid est présent.
    Belle journée jocelyne

    RépondreSupprimer
  3. vu aujourd'hui abeilles sur jasmin d'hiver et crocus

    RépondreSupprimer
  4. vu aujourd'hui jasmin d'hiver visiter par des abeilles je possède 4 ruches

    RépondreSupprimer