Pour ne plus être importuné par des publicités intempestives, actualisez la page lors de votre première visite.

mardi 22 mai 2012

La verveine de Buenos-Aires se bouture facilement


Cette jolie vivace à la vie un peu courte occupe une place importante dans mon jardin depuis des années. Elle apporte beaucoup de légèreté parmi les vivaces et les annuelles à la floraison généreuse, sa couleur mauve est unique et sa silhouette très graphique en fait une plante structurante de premier ordre. Elle fleurit sans discontinuer de juin à novembre et se contente de très peu. Elle apprécie la terre pauvre et légère de mon jardin et pendant longtemps s'y est suffisamment ressemée pour me permettre de l'installer un peu partout au gré de mes envies. Il me suffisait de récupérer les semis spontanés qui apparaissaient souvent dans le remblais de la cour.

Cette année, la verveine ne se ressème pas, j'imagine que la plupart des graines ont été détruites par le gel. Je ne désespère pas malgré tout d'en voir germer quelques-unes lorsque le temps deviendra plus chaud. Pour pallier le manque de jeunes plants, j'ai donc fait des boutures de tiges prélevées sur les sujets installés l'an dernier. Ils ont miraculeusement résisté à l'hiver très froid.


 Le bouturage est vraiment très facile. Il suffit de sectionner des fragments de jeunes tiges de 15 à 20 cm de long et de les repiquer en pot dans un mélange léger de sable et de terreau maintenu humide mais sans excès. Pour un taux de réussite maximal, je conseille de choisir de préférence les tiges qui partent de la souche, leur base est lignifiée et elles émettent très facilement des racines. Il est inutile d'utiliser de l'hormone de bouturage.


Les boutures ci-dessus ont été faites à la fin du mois de mars, elles sont toutes enracinées. Elles ont été plantées parmi les vivaces et fleuriront dès le début de l'été, plus rapidement que les semis spontanés.

Les verveines issues de semis spontanés donnent souvent des plantes très vigoureuses et plus résistantes au froid. D'ici quelques jours, leurs coussins de fleurs mauves accompagneront la floraison des rosiers 'Felicia' et 'Penelope'.


 Voilà un moyen simple et économique de fleurir le jardin.

© Ma Planète Jardin, 05/2012

6 commentaires:

  1. Bonjour,
    Simple, économique et très joli ! La verveine n'est pas de culture facile et peut orner un pot de cactées comme une rocaille ou les abords d'un potager.
    Merci pour ces infos !

    RépondreSupprimer
  2. j'adore la verveine de buenos aires, mais je n'ai pas encore eu la chance d'en croiser; du coup je me contente des hybrides.
    merci pour cet article et bonne journée, zoraly

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour, hier lors de la Fête des Jardins, on m'a offert une bouture de verveine de Buenos-Aires, malheureusement je n'ai pas de jardin mais qu'une terrasse.Est-il envisageable de la conserver et faire fleurir en pot et quels conseils me donneriez-vous???
    Merci de votre retour,
    Cordialement,
    Geneviève FABRY

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Vous pouvez la planter dans un grand pot. Mettez au fond des billes d'argile ou du gravier et remplissez avec de la terre légère ou un mélange de terreau, de sable de rivière et de compost. Votre verveine devrait s'y plaire et fleurir.

      Supprimer
  4. Bonjour. Comment supprimer cette verveine de son jardin. Elle se resseme partout sans les allées au point d en devenir envahissante???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Otez soigneusement les fleurs dès qu'elles sont fanées pour éviter la formation de graines qui sont très nombreuses et germent facilement.

      Supprimer