Pour ne plus être importuné par des publicités intempestives, actualisez la page lors de votre première visite.

lundi 7 octobre 2013

Un piège à taupin écologique et efficace


Lorsqu'on jardine au naturel sans employer ni pesticide ni herbicide d'aucune sorte, ce qui est mon cas, on se retrouve bien démuni face aux attaques massives d'un insecte ravageur et  très vorace qui compromet les récoltes au potager. Inévitablement, le jardinier a l'impression de ne pas être récompensé des efforts qu'il fait pour préserver la biodiversité et sa propre santé.


Ce terrible parasite est en fait une larve, celle du taupin, qu'on appelle aussi ver fil de fer. Elle est reconnaissable à sa couleur jaune, à sa forme allongée et à sa carapace rigide et segmentée qui la rend très résistante. Cette bestiole, qui adore les légumes racines, les salades et les tubercules, a envahi mon potager, certainement à partir d'une bordure de vivaces qui a été supprimée. Depuis le printemps, les larves de taupin dévorent sans aucune retenue les racines des salades au point que leur culture devient impossible. Elles se sont aussi attaqué aux pommes de terre mais la récolte fut belle malgré tout.


Actuellement, elles font de gros dégâts parmi les scaroles et les chicorées. Beaucoup se sont flétries subitement. En creusant au pied, j'ai à chaque fois trouvé plusieurs larves qui avaient sectionné les racines. Les traitements chimiques sont bannis chez moi, alors, sans trop y croire, j'ai mis en oeuvre une technique biologique de piégeage. Le résultat est surprenant et il semblerait que mes salades soient en sursis

                                           06.09                                                       07.10

J'ai coupé des pommes de terre en deux et je les ai enfouies parmi les salades en enterrant le partie coupée. Le côté bombé reste visible, ce qui permet de relever les pièges tous les trois jous. Les pommes de terre qui sont perforées et grouillent de larves sont éliminées immédiatement.


Il est est bien sûr exclu de placer des pièges dans tout le potager, la seule solution semble être  d'ameublir soigneusement la terre au printemps prochain car les taupins aiment les sols plutôt compacts. Fort heureusement, ils n'ont pas touché du tout aux tomates, aux haricots, aux choux romanesco ni aux courgettes et j'ai pu faire de belles récoltes.

© Ma Planète Jardin, 10/2013

Aucun commentaire:

Publier un commentaire