Pour ne plus être importuné par des publicités intempestives, actualisez la page lors de votre première visite.

jeudi 24 octobre 2019

Octobre prend des couleurs


Une fois passée la floraison des asters, ce qui chez moi arrive vers le 20 octobre, une certaine morosité règne au jardin. Les floraisons sont rares et certaines années les feuillages peinent à revêtir leur parure automnale. Après un été trop chaud et trop sec on aurait pu craindre un automne terne et pauvre en couleurs mais les pluies abondantes de ces derniers temps (quelque 70mm le week-end dernier) on redonné du tonus à beaucoup de plantes et un aspect verdoyant qui manquait depuis fort longtemps.

Tous les asters sont à présent défleuris sauf Monte Cassino qui est devenu un vrai petit arbuste. Il n'aime pas la concurrence des autres plantes et se plaît en situation aérée et ensoleillée. Peu lui chaut la terre maigre où  il est installé, il prend de l'ampleur saison après saison. Je le multiplierai sans faute à la fin de l'hiver.



Plantés en avril dernier, plusieurs chrysanthèmes me surprennent par la générosité de leur floraison qui résiste parfaitement à la pluie.

Mandarine (arrivé par erreur mais que je trouve très beau).


Brennpunkt


 Herbstbrokat, une autre variété allemande très connue et de très bonne tenue.


Poesie  aux fleurs blanc pur.


   
Empereur de chine, transplanté à la mi-ombre, possède un coloris magnifique mais hélas aussi une silhouette dégingandée.


J'aurai soin de les pincer en juin pour qu'ils soient plus trapus se tiennent mieux. Ces belles vivaces qui s''épanouissent tardivement me plaisent beaucoup et je compte en accueillir d'autres, par exemple Apollo (hélas introuvable en France), Paul Boissier, Ceddie Mason ou Orchid Helen


Seuls deux arbustes sont fleuris en cette fin octobre, le Lespedaza de Thunberg aux fleurs papilionacées violettes et l'oranger du Mexique.


Non loin d'eux, l'amélancher du Canada épargné par les bourrasques flamboie un peu.


Mais moins que le liquidambar (sauvé de la chlorose grâce à un remède simple) et la viorne de Chine Mariesii



Pour la première fois, le fusain d'Europe donne des capsules colorées.


Les zinnias, florifères et sans entretien, sont encore superbes.


Les heuchères, que je n'aime qu'en jardinières ou en potées, sont belles également


Même s''il a un peu souffert cet été, le jeune cornouiller de Sibérie panaché est attrayant.


De jolies couleurs  qui font oublier le gris du ciel et redonnent le sourire au jardinier.

© Ma Planète Jardin, 10/2019

1 commentaire:

  1. bonjour
    j ai effectivement trouvé l aster apollo dans une jardinerie belge .
    Il se vend sur des sites de vpc en France . Mais je ne connais pas leur réputation .
    J'ai suivi vos conseils pour rajeunir un rosier grimpant et il est magnifique .Merci
    Bonne journée Dominique

    RépondreSupprimer