Pour ne plus être importuné par des publicités intempestives, actualisez la page lors de votre première visite.

mercredi 2 mars 2011

La taille de la spirée d'été


Les spirées sont des arbustes faciles à vivre et elles ne demandent pas beaucoup de soins. Les spirées de printemps, par exemple, offrent une magnifique floraison blanche de longue tenue et ne nécessitent pas de vraie taille pour bien fleurir car elles fleurissent sur le bois âgé d'au moins d'un an. Les tailler sévèrement, c'est aussi les priver de leur port harmonieux, très souvent, notamment pour la spirée arguta et la spirée de Van Houtte, les rameaux ploient avec grâce sous le poids des fleurs.

Lorsque les arbustes vieillissent, on peut supprimer de temps en temps une branche âgée pour favoriser la croissance de nouvelles pousses florifères. Il ne faut en aucun cas procéder à un rabattage sévère. L'arbuste ne fleurirait plus l'année suivante. Mes spirées de printemps sont encore jeunes et je me dispense de cette taille.

Il en va tout autrement pour les spirées à floraison estivale, notamment les spirées japonaises, la spirée hybride de bumalda, les spirées billardii ou douglasii. Pour celles-ci, la taille de fin d'hiver est indispensable si l'on veut obtenir une belle floraison. Dans mon jardin, c'est toujours au tout début du mois de mars que je taille la spirée japonaise Anthony Waterer. Il est parfois recommandé de pratiquer une taille très sévère en rabattant toutes les tiges à 15 cm du sol. J'ai procédé de cette manière une seul fois, pour rajeunir ma spirée que j'avais négligée pendant des années et qui ne fleurissait plus beaucoup.


Spireé japonaise Anthony Waterer avant la taille, 03/2011

Spirée japonaise Anthony Waterer après la taille, 03/2011

Cette technique peut être mise en oeuvre si l'on souhaite des arbustes bas et compacts. Je préfère pour ma part les arbustes au port élevé. J'ai donc choisi de rabattre route les branches d'un tiers, en supprimant celles qui sont très âgées, mortes, malingres ou enchevêtrées, cela permet d'aérer le centre de la ramure qui reçoit aussi plus de lumière. Je sectionne toujours les branches au-dessus d'un bourgeon. Chaque année, j'obtiens de grosses inflorescences plates rouge foncé qui attirent les abeilles et les bourdons. Je prends soin de supprimer régulièrement toutes les fleurs fanées, ainsi la spirée refleurit deux fois jusqu'à la fin septembre mais de façon plus modeste qu'en juin-juillet. L'arbuste fait à peu près 1,50 mètres et tient compagnie au rosier Salet.

Spirée Anthony Waterer

© Ma Planète Jardin, 06/2010

2 commentaires:

  1. bonsoir,
    Comme toi, je taille mes arbustes: buddléias, spirées, cornus, hibiscus..
    Beaucoup de travail mais c'est necessaire et plutôt plaisant..
    Je possède plusieurs spirées: van houtten, billiardii,japonica shirobina, japonica goldfalme et golden princess... Tu vois que je les apprécie...
    Bises et à bientôt
    sophie

    RépondreSupprimer
  2. Elles sont généreuse ces petites spirées, grosse floraison, rustique, sans soucis de maladie, bref beaucoup d'atout ! merci pour le cours de taille :)

    RépondreSupprimer