Pour ne plus être importuné par des publicités intempestives, actualisez la page lors de votre première visite.

mardi 19 juillet 2011

Du bleu sur tous les tons


Avec le temps très automnal de ces derniers jours, le bleu ne se trouve guère dans le ciel qui reste bas et gris. Du bleu, on en trouve mais dans les massifs de fleurs et parmi les arbustes. Ce bleu aux nuances variées vole la vedette aux fleurs jaunes également en pleine floraison. Pourtant le coloris lumineux de ces dernières n'est vraiment éclatant que par grand beau temps ce qui est loin d'être le cas en ce moment.

Le bleu pâle est absent, le plus clair est celui des lavandes officinales fleuries depuis plus d'un mois et parfaites pour les coins les plus secs du jardins. De nouveaux sujets iront rejoindre à l'automne celles que je possède déjà.



La plupart des géraniums vivaces ont été décevants cette année, sauf 'Rozanne' qui pour une fois n'a pas souffert de la chaleur et qui se montre particulièrement florifère pendant de longues semaines. J'apprécie beaucoup ses fleurs assez grandes bleu violet à coeur blanc qui dureront jusqu'aux gelées et son feuillage très découpé. Il prospère en tout sol pas trop humide l'hiver. Il est vraiment idéal pour habiller le pied un peu dégarni des rosiers.



Les buddleias, taillés sévèrement à la fin de l'hiver fleurissent depuis plusieurs semaines, un nettoyage hebdomadaire stimule la floraison, les épis violet foncé se succèderont ainsi jusqu'en septembre.



Plus étonnante est la floraison du vitex en plein mois de juillet, d'ordinaire elle se produit en août-septembre. Ses panicules de fleurs mauves sont très longues à faner.



Il n'est pas facile de photographier les fleurs de la commeline, elles ne sont bien ouvertes que très tôt le matin ou par temps couvert comme aujourd'hui. Sa couleur bleu gentiane est unique.



Très nombreuses les années passées, la verveine de Buenos-Aires se fait rare cet été, les plus belles, toutes regroupées dans un massif bien exposé, fleurissent généreusement sans soins particulier.


Ajouter une image
Ajouter une image

Ajouter une vidéo
Ajouter une vidéoTous ces bleus plus ou moins profonds tranchent joliment les uns avec les autres et permettent d'oublier un peu la grisaille ambiante qui n'est vraiment pas de saison.


© Ma Planète Jardin, 07/2011

Aucun commentaire:

Publier un commentaire