Pour ne plus être importuné par des publicités intempestives, actualisez la page lors de votre première visite.

vendredi 15 novembre 2013

Couleurs d'automne sous un ciel hivernal


Depuis deux jours, le temps qui règne dans ma région est vraiment hivernal, le ciel est bas et gris, le vent souffle, les averses sont nombreuses et il ne fait pas plus de 7° aux heures les moins froides. Les quelques roses qui s'épanouissaient grâce à la douceur n'ont pas résisté. Jamais le jardin ne m'a semblé si vide, si terne, si triste. L'automne qui peut être si beau lorsqu'il offre ses fabuleuses couleurs qui savent toujours me charmer semble s'en être allé pour laisser la place à la grisaille de l'hiver

A bien y regarder (et avec une bonne dose de courage car il fait un temps ne pas mettre le nez dehors), les feuillages, du moins ceux qui ont su tenir face aux vents tempétueux qui soufflent depuis le début novembre, commencent enfin à se colorer, certains ont même revêtu leur belle livrée automnale Pour quelques-uns, comme les pivoines, il est trop tard, leurs feuilles qui sont capables de devenir pourpre les années favorables s'avachissent et pourrissent à cause de l'humidité.


Le plus coloré  de tous les arbustes est sans aucun doute le lagerstroemia à fleurs mauves, il est le moins florifère des deux que je possède mais ses couleurs intenses où le jaune, l'orange et le rouge brique se mêlent attirent l'oeil.


Les viornes affichent elles aussi plus ou moins la couleur, la plus en retard est la viorne de Bodnant mais en contrepartie elle donne déjà quelques fleurs.

viburnum mariesii
Boule de neige
Viorne obier
              Viorne de Bodnant

 Le chimonanthe amorce sa métamorphose, sous peu son feuillage sera complètement doré.




De l'or, il y en a dans les premières fleurs du mahonia Charity qui parvient à me faire oublier le feuillage trop vert du cornouiller mâle.


Les azalées mollis, la spirée d'été, l'hortensia paniculé et les sedums déclinent différentes naunces de rouge et de pourpre.




Les écorces de deux jeunes cornouillers ('alba sibirica' et 'Midwinter') se remarquent aussi.


 Dans la haie fleurie sans grand éclat à présent, l'abelia rougeoie un peu.


Non loin de là, le liquidambar arbore une couleur écarlate des plus sympathiques.



Le nandina, bien rouge au sommet et le cotonestaer laiteux aux fruits rouge vermillon complètent le tableau.


Il faut vite profiter de ces jolies teintes car le glas sonnera bientôt pour tous ces feuillages d'automne, c'est déjà le cas pour celui de l'érable pourpre qui n'a plus quelques feuilles devenues presque oranges.


© Ma Planète Jardin, 11/2013

Aucun commentaire:

Publier un commentaire