Pour ne plus être importuné par des publicités intempestives, actualisez la page lors de votre première visite.

mardi 7 juillet 2015

Première floraison plutôt généreuse pour l'olearia haastii


Lorsque j'ai choisi en juin de l'année dernière de planter un olearia haastii dans la haie de persistants nouvellement créée, je voulais un arbuste peu commun en France (mais très répandu outre-Manche) dont le feuillage et la floraison soient originaux. En fait, je pensais surtout profiter du feuillage qui n'est pas sans rappeler celui  l'olivier,  l'olearia appartient en effet à la même famille que lui. De fait, cet arbuste dense et touffu qui est assez rustique a conservé tout l'hiver un feuillage impeccable.Ses petites feuilles ovales et coriaces sont d'un beau vert brillant sur le dessus  avec des reflets blancs sur le dessous. 


Je croyais devoir me contenter ce feuillage un  peu exotique, imaginant que sa délicate floraison ne se produirait pas dans mon jardin aux conditions parfois si difficiles. Pourtant, tandis que beaucoup de plantes flanchent et que les plus résistantes comme les buddleias sont à la peine, l'oleria haastii choisit ce moment très difficile pour m'offrir une floraison très généreuse.


D'innombrables petites fleurs blanches au coeur doré en forme de marguerite masquent presque complètement le feuillage. La fournaise de ces derniers jours, qui a cuit les dernières roses et fait souffrir les vivaces, n'a aucune prise sur elles, elle gardent tout leur éclat et cette floraison immaculée et très légère est de toute beauté.


L'olearia ne reçoit ni arrosage ni engrais, seul un paillage qui commence à se dégrader a maintenu un temps la fraîcheur qui s'est évaporée il y a belle lurette. Il aime visiblement la chaleur, les sols pauvres, drainés et secs comme le mien. Il faudra malgré tout être patient pour admirer sa floraison en grandeur nature car l'olearia croît lentement. Il mettra longtemps avant d'atteindre 2m de haut et 3m de large, ses dimensions adultes. Une histoire à suivre.


Cette floraison inattendue de cette belle marguerite en arbre (qui s'appelle d'ailleurs 'daisy bush' en Grande-Bretagne) est un vrai cadeau qui me fait oublier l'aspect terne et triste du jardin qui n'est pas aux mieux de sa forme.


 © Ma Planète Jardin, 07/2015

Aucun commentaire:

Publier un commentaire