Pour ne plus être importuné par des publicités intempestives, actualisez la page lors de votre première visite.

samedi 25 juin 2011

Le chitalpa, star du jardin au début de l'été


En ce début d'été, il n'y a plus guère d'arbustes en fleurs dans mon jardin, exception faite des buddleias qui commencent à s'épanouir et qui seront beaux d'ici quelques jours et d'un millepertuis arbustif à petite fleurs à la floraison exceptionnellement longue. Même les ceanothes qui d'ordinaire portent encore leurs panicules colorées roses ou bleues sont fanés et ont dû être nettoyés il y a quelque temps.

Quant aux deutzias, leur floraison qui s'étale en principe jusqu'à la fin juin n'est plus qu'un lointain souvenir, j'ai même déjà procédé depuis longtemps à une taille de rajeunissement qui devrait leur faire le plus grand bien.
Les lagerstremias ne portent aucun bouton pour le moment, ils apparaîtront dans le courant du mois de juillet, à condition que l'ensoleillement soit suffisant.

Côté rosiers, seul Madame Alfred Carrière commence à refleurir significativement mais d'autres comme Bouquet d'or, Mrs John Laing ou Lamarque sont couverts de boutons. Ils ont évidemment tiré profit de la pluie alors que d'autres, plus sensibles aux maladies, ont succombé au marsonia comme Pierre de Ronsard ou à la rouille comme Ulrich Brunner.

Dans ce cas, j'applique une méthode radicale, j'enlève toutes les feuilles atteintes et je soumets le sujet malade à un traitement de choc: pulvérisation de bouillie bordelaise, arrosage au purin d'ortie et apport d'engrais riche en potasse (20% de potasse). Cela semble porter ses fruits. Yolande d'Aragon que j'ai soigné de la sorte a refait un feuillage totalement sain et même quelques boutons. Bien sûr, le spectacle de rosiers temporairement dépouillés reste difficile à accepter
.


Rosier Madame Alfred Carrière, 06/2011

Heureusement, un petit arbre à la floraison généreuse égaye le jardin. Sans concurrent sérieux, il donne réellement le meilleur de lui-même. Depuis plusieurs semaines, le chitalpa de Tachkent 'Summerbells' au beau feuillage lancéolé vert clair offre ses jolies fleurs campanulées roses. Très précoce cette année, sa floraison se terminera bientôt. Les rosiers qui sont plantés à son pied sont recouverts de clochettes qui tombent en abondance. L'an dernier, il avait fleuri vers la mi-juillet et les fleurs avaient continué à éclore pendant une partie du mois d'août.


Chitalpa Tashkentensis, 06/2011

Les années favorables, c'est à dire pas trop sèches et assez chaudes, il remonte en septembre, certes cette deuxième vague de fleurs est moins massive que la première mais tout aussi bienvenue car les arbres fleurissant pendant l'arrière-saison ne sont pas légion. Il souffre parfois de la sécheresse qui entraîne une chute importante des feuilles.

Il n'en est rien pour l'instant, la terre est très fraîche, en effet, le cumul de précipitations tombées sur le jardin depuis le début du mois de juin est de l'ordre de 120 mm, près de trois fois la normale. Pour peu que la chaleur s'installe et c'est annoncé, la remontée pourrait être non pas automnale mais bien estivale. Après tout, cette année 2011 a déjà réservé bon nombre de surprises aux jardiniers, alors pourquoi pas celle-là.




© Ma Planète Jardin, 06/2011

Aucun commentaire:

Publier un commentaire