Pour ne plus être importuné par des publicités intempestives, actualisez la page lors de votre première visite.

samedi 19 novembre 2022

Un mois de novembre fleuri et coloré

 

Après la mi-novembre, le jardin a perdu une grande partie de son éclat, les vivaces jaunissent, les arbres et les arbustes se dépouillent de leurs feuilles et il est temps de procéder àu netttoyage des massifs et à la plantation bulbes de printemps et des bisannuelles.

Même si l'ambiance est assez terne, ce qui est tour fait normal pour la saison et s'inscrit dans les cycles naturels de la végéattion, la couleur n'est pas absente et je sais l'apprécier lors des travaux effecués tout au long du mois.

Malgré les conditions climatiques chaotiques de cette année 2022 je n'ai jamais vu le liquidambar porter un feuillage aussi rouge et aussi fourni en novembre. Le jardin n'a pas connu de coup de vent cet automne, ce qui explique sans doute la bonne tenue des feuilles.

Maintenant que les asters sont défleuiris, les chrysanthèmes sont les stars du jardin. A commencer par ceux qui sont issus de boutures réalisées en mai dernier à partir de chrysanthèmes des fleuristes. J'en ai réuni plusieurs ensemble et leur floraison est assez belle. J'aurai soin de les hiverner hors gel pour pouvoir les conserver.

Les chrysanthèmes vivaces sont beaux eux aussi. D'année en anée 'Citronellla', vraiment très résistant à la sécheresse, est de plus en plus fleuri. il le restera jusuqu'à la fin du mois.

'Rehauge' et' Herbstrubin' découverts à la pépinière Priola  en avril dernier ont fleuri au-dela de mes attentes. 'Lagoa Rose', planté en octobre dernier, est également très attrayant.

 Au  bout de trois saisons 'Manito' offre enfin une belle ffloraison.

Infatigables, les gaillardes vivaces ne cessent de fleurir depuis des mois tant et si bien que j'en ai planté sur toute la longueur du massif qui se trouve juste derrière elles. J'ai eu recours au semis vraiment facile à réussir.

Beaucoup de mes lantanas qui sont d'habitude déjà rentrés sont encore en fleurs, en particulier celui-ci qui n'était qu'un jeune plant déjà fleuri quand je l'ai planté en mai. Il semble apprécier d'être exposé au sud.

Les cornouillers à bois  et feuilage décoratifs égaient le grand massif qui borde la terrasse.

cornus alba 'Sibirica Variegata'

conus sanguinea 'Midwinter Fire'

corrus  sanguinea 'Anny's Winter Orange'

La viorne de Chine Mariesii, la seule que j'ai gardée, parce qu'elle acepte le cilmat estival que ma région connaît à présent, rougoie beaucoup pour mon  plus grads plasir.

Encore bien jeune, mon érable à sucre dont les feuilles sont très finement découpées, se colore d'un jaune doré très lumieux. Il a très bien toléré (avec un épais paillage à son pied) la période difficile  des mois d"été.

L'érable du Japon, qui est planté depuis deux ans dans un coin aride mais abrité du soleil brûlant a parfaitement résisté à la sécherese. Je précise qui'l s'agit de l'espèce type (les variétés du groiupe dissectum  sont certainement plus fragiles).Ses jolies feulles à la forme parfaite ne prendront leur coloration rouge sombre qu' la fin du mois .

La saison des roses est maintenant bien loin, pourtant quelques arbustes comme Allister Stella Gray continuent à fleurir généreusement.       

Les trésors de novembre sont rares au jardin mais vraiment réconfortants.

 

©Ma Planète Jardin, 11/2022. Tous droits réservés.

mercredi 9 novembre 2022

'Corinna', un chrysanthème vigoureux et très florifère

 

 Les chrysanthèmes vivaces, mais c'est là un point de vue personnel qui n'est pas partagé par tous les jardiniers, sont des plantes indispensables pour fleurir le jardin au coeur de l'automnne. Autour du 20 ocotbre, lorsque la floraison des asters est presque terminée et durant tout le mois de novembre si les condtions sont favorables ils égaient les massifs de leurs couleurs lumineuses ou profondes selon les variétés.

 Ils supportent assez bien la terre pauvre et sèche de mon jardin et certains comme 'Citronnella' ou 'Brennpunkt' rprospèrent incroyablement bien. C'est aussi la cas du chrysanthème indicum 'Corinna' découvert à la pépinière Priola et planté en avril dernier.

Bien que je l'aie installé dans un coin  abrité du soleil  brûlant de l'été où il reste souvent un peu de fraîcheur j'étais loin d'imaginer qu'il atteindrait de telles dimensions et m'ofrirait une floraison aussi généreuse en une saison seulement, même si j'ai souvent vérifié que les chrysanthèmes indicum dont il fait partie sont solides et poussent vite.

'Corinna' forme  un gros buisson arrondi  d'1,20 m de  haut et de large qui empiète un peu sur l'allée qui borde le massif et les dahlias pompon 'Nescio' qui lui sont associés.

Depuis le 15 octobre il offre une abondance de fleurs semi- doubles d'un rose soutnenu que rehausse avec raffinement un liséré blanc enserrant un cour doré. Ces fleurs élégantes et délicates ont résisté aux pluies  de la mi-octobre et au fort ensoleilllement de la période qui a suivi.

Plutôt rigides, les tiges ne s'affaissent  pas, ce qui est le cas de bien des chrysanthèmes et en regardant au pied, on prend toute la mesure desa vigueur. On y distingue aisément une rosette de feuiles très large qui augure d'une belle floraison l'an prochain.

Tout près de lui se trouve 'Citrus' planté depuis trois ans. Il revient fidèlement mais peine à s'étoffetrsans doute gêné par le rosier Robin Hood qui est très imposant.

La meileur période pour planter les chrysanthèmes vivaces etant le printemps, je vais avoir tout le temps nécessaire pour choisiir de nouvellles variétés. qui seront, je l'espère, aussi pleines  de qualités que 'Corinna'.

 ©Ma Planète Jardin, 11/2022.Tous droits réservés.

jeudi 27 octobre 2022

De belles vivaces de fin d'été et d'automne de la pépinière Priola


Sans pour autant dédaigner les plantes qui fleurissent au printemps ou au coeur de l'été, je privilégie depuis quelques années les espèces qui choisissent la fin de l'été et l'automne pour s'épanouir et donner au jardin au nouveau souffle jusqu'aux premières gelées.

Les soleils vivaces, par exemple, sont très beaux de la fin août à la fin septembre. Quant aux asters dont je suis un inconditionnel, ils sont  les stars des massfs de la mi-septembre à la mi-octobre. Ils acceptent la terre maigre du jardin mais je leur épargne les situations brûlantes qu'ils redoutent.

Les chrysanthèmes, que j'ai adoptés en dernier, sont pour moi incontournables dans un jardin de vivaces. Ils l'illuninent de la fin octobre à la fin novembre.

C'est une fois de plus à la pépinière italienne Priola (vivaipriola.it) que j'ai trouvé des variétés originales et peu connues d'asters, de soleils et de chrysanthèmes. J'appécie le choix très large qu'elle propose, qui s'enrichit continuellement de nouvelles variétés,  et aussi la vigueur des plants qui s"installent facilement et s'étoffent rapidement. Je ne saurais trop la recommander.

Le conditionnement était comme toujours très soigné. Un vrai, gage de professionnalisme.

L'état de fraîcheur des plantes dont beaucoup étaient en fleurs est irréprochable. Elles ont été plantées dans des coins spécialement libérés pour elles dans les deux grands massifs du jardin où elles feront j'espère beaucoup d'effet.

Parmi les chrysanthèmes figurent Vrenelii que je possède déjà. J'aime sa couleur orange et sa haute silhouette. Il y a aussi Lagoa rose remarqauble par la teinte rose clair et pourpre de ses fleurs mi-doubles.

J'ai également opté pour trois soleil vivaces. Lemon Queen  à port arbustif  et à la généreuse floraison jaune citron Il est déjà présent au jardin où il fleurit beaucoup puis l'helianthus atrorubens Gullick's variety, à fleurs mi-doubles jaune d'or. Un peu traçant  il est parfait pourt l'usage que je lui destine  et enfin l'helianthus microcephalus plurimum, une grande vivace buissonnante non envahissante qui donne une profusion  de fleurs simples jaune d'or   

J'ai aussi choisi quelques asters notamment l'aster lateriflorus Chloe aux fleurs blanches à coeur doré puis framboise et à la silhouette graphique. 

Trois asters  novi belgii, Thundercloud, violet,  Superstar, rose clair, et Notte d'autuimnio, double à fleurs bleues violettes, une sélection de la pépinière Priola.Ils sont tous les trois de haute taille.(jusqu'à 1,3m et même plus).

                                                    
L'aster coridfolius Elegans au feuillage si différent de celui  des autres représentants du genre.
 

L'aster pringle/ericoide Ppink Cassino.

 
 L'aster novae-angliae Primrose Upward.

Trois asters hybrides complètent ma sélection. Oktoberkaskade dont les tiges pourprées  et retombantes se couvrent de fleurs blan rosé. 

                     
Glow in the dark, un grand aster aux tiges presque noires et aux fleurs rose pale.    
                          

Prairie Sky aux innombrables petits fleurs rose clair.

Des vivaces splendides et faciles à réussir qui devraient donner une floraison intéressante dès l'an prochain.

 © Ma Planète Jardin, 10/2022. Tous droits réservés. Crédit photo: vivaipriola.it