Pour ne plus être importuné par des publicités intempestives, actualisez la page lors de votre première visite.

vendredi 6 décembre 2019

Un duo d'arbustes colorés pour la fin de l'automne et l'hiver


Quand arrive décembre, la plupart des feuillages d'automne aux belles couleurs de mon jardin ont disparu et les floraisons hivernales, que j'ai privilégiées dès le début, commencent juste et ne se remarquent pas encore. beaucoup. C'est à mes yeux une des périodes les plus ternes et les moins agréable au jardin.


Deux exceptions notables parmi les arbustes contribuent malgré tout à apporter de la couleur et à rendre attrayante la partie sud du jardin. L'un deux, le chimonanthe odorant (chimonanthus praecox), est le tout dernier des nombreux arbustes à fleurs du jardin à perdre ses feuilles qui avant de tomber prennent une teinte jaune d'or somptueuse et très lumineuse par tous les temps.



Ni  la sécheresse, ni l'excès de soleil de l'été, ni les trombes d'eau des mois d'octobre  et novembre, ni le vent n'en sont venus à bout et le spectacle qu'elles offrent dure un certain temps. Il n'est pas rare en effet que le chimonanthe conserve sa jolie parure automnale jusqu'au début de l'hiver officiel


Ses grandes feuilles lancéolées fortement nervurées  retombent avec élégance et leur  nuance dorée attire d'autant plus le regard que la ramure de l'arbuste reste bien fournie jusqu'à son pied ce qui est rarement le cas pour les feuillages d'automne.



La croissance du chimonanthe, chez moi en tout cas, est lente et assez harmonieuse. Au bout de 15 ans, il atteint 2,50m de haut pour 1,50m de large. Il ne .réclame aucun entretien, pas même de taille car il forme  très peu de vieux bois. Il ne craint que les  grands froids qui peuvent  compromettre sa floraison.


Déjà, on aperçoit entre les feuilles les boutons arrondis. Ils donneront en janvier-février de petites clochettes renversées au coeur rouge exhalant un parfum de miel qui embaume à plusieurs mètres à la ronde.


A cote de lui, la mahonia 'Charity' (mahonia x media Charuty) au feuillage très piquant mais très décoratif, commence à déployer ses longues grappes de fleurs jaune citron réunies en larges bouquets légèrement évasés dont le parfum de muguet attire les abeilles en quête de nectar.

La floraison débute dans les derniers jours de novembre, se poursuit tout le mois de décembre et se termine en janvier. Depuis sa plantation, il y a près de quinze ans, il ne m'a demandé qu'une taille assez sévère car en vieillissant il se dégarnit de la base.




Chimonanthe et mahonia forment un duo qui ne manque vraiment pas de charme et ressort très bien quand le temps est clair.



© Ma Planète Jardin, 12/2019

1 commentaire:

  1. La couleur jaune des feuilles de chimonanthe odorant apportent un charme à un jardin. J'en possède également et en attendant des périodes plus propices à la pousse de fleurs ou arbustes fleuris, cela me convient parfaitement !

    RépondreSupprimer