Pour ne plus être importuné par des publicités intempestives, actualisez la page lors de votre première visite.

vendredi 24 avril 2015

Belle santé pour les végétaux de chez Planfor


Dans mon jardin, qui est perché sur une butte calcaire, le sol est pauvre, superficiel et vite desséché et  les plantes y sont souvent mises à rude épreuve. Seules les plus solides résistent et y prospèrent longtemps sans soins particuliers. Les plus fragiles ou les variétés sophistiquées ne donnent rien. Beaucoup de plantes de terrain frais comme les grands phlox ne s'y plaisent pas et la plupart des arbustes mettent des années à s'installer.


Pourtant, ce constat doit être nuancé car les végétaux reçus de chez Planfor ont poussé au-delà de mes attentes. Malgré le temps chaud, venteux et très sec qui règne dans ma région depuis des semaines ils affichent une santé des plus réjouissantes et leur croissance a repris de façon impressionnante. J'avais pourtant installé ces jeunes sujets très tard en mai de l'année dernière. La qualité des plants produits par Planfor se vérifie pleinement.


La pousse des photinias Red Robin, du ceanothe de burkwood et des eleganus Limelight est surprenante. Ils ne sont pas gênés par les épicéas immenses de mon voisin ni par le vieux cerisier du jardin. Le paillis disposé à leur pied et renouvelé régulièrement leur a profité. Les premières fleurs apparaissent d'ailleurs sur les photinias.


Dans la partie sud du jardin, le lespedeza qui a magnifiquement fleuri l'an passé se réveille, tout comme le caryopteris First Choice. La viorne de Corée est bien belle elle aussi, j'aimerais qu'elle fleurisse.Ce sera sans doute le cas sous peu des oeillets mignardises.



Au nord, c'est le chèvrefeuille Goldflame (que je n'avais jamais réussi à garder auparavant) qui se remarque, tout comme l'hortensia paniculé Kysushu et l'hortensia à feuilles de chêne qui porte déjà des boutons.


Planfor a vraiment ma faveur et lors de mes prochaines plantations c'est vers cette pépinière que je me tournerai.

© Ma Planète Jardin, 04/2014

Aucun commentaire:

Publier un commentaire